en fait de retraite, ce sera bientôt la Berezina !

“Napoléon le petit” poursuit sans relâche son œuvre de “modernisation” de la France ; et comme toujours c’est son demi-frère, son âme damnée, son MORNY, qui vient d’annoncer la couleur hier dans l’émission "Dimanche soir politique" (France Inter/Le Monde/i-Télé) :

"Comme on sait que si on ne fait rien on va dans le mur, il n’y a pas aujourd’hui à ma connaissance trente-six solutions, il y en a trois : diminuer les pensions – est-ce que vous sentez aujourd’hui dans le pays les gens prêts à cela ? – ; augmenter la durée de cotisation ; reporter l’âge de départ à la retraite comme l’ont fait les Allemands sur une trentaine d’années jusqu’à 67 ans", a expliqué M. Hortefeux.

Quand nous disions que la prétendue “réforme” des retraites – Merci Fillon, merci Chérèque ! – n’était que le début de la fin, beaucoup nous accusaient de parti pris, voire d’aveuglement… Nous y sommes. Mais le tour de passe-passe le plus habile est sans doute ce prétendu choix entre “trois solutions”, qui, comme le mystère de la Sainte Trinité, n’en font qu’une seule ! Quelle que soit en effet l’hypothèse retenue, elle aboutira à la même baisse des pensions de retraite. En effet, si vous augmentez le nombre d’années nécessaires pour obtenir une retraite à taux plein, vous obligez les salariés à cesser le travail de plus en plus tard. Actuellement, si vous avez commencé à travailler comme salarié à 25 ans, après plusieurs années d’étude ou de chômage, vous êtes condamné à bosser jusqu’à 65 ans (40 ans de cotisation). Bientôt 66 ans (41 ans de cotisation). Bien sûr, vous pouvez toujours vous arrêter à 60 ans ; dans ce cas, il ne vous en coûtera qu’une baisse de 15% de votre pension de retraite*… Pour le moment !

Autant dire que vous aurez intérêt à être rentier ! On comprend mieux l’enthousiasme des banques et des assurances pour la retraite par capitalisation : elles vont rafler le magot des “assurances-vie” et autres “plans d’épargne pour la retraite”. Et personne n’y échappera.Quant aux patrons et cadres supérieurs des grandes entreprises, ils auront toujours la “solution” des stock-options et des “retraites-chapeaux”, merci pour eux.

Chapeau, l’artiste !

* P.S. Encore n’ai-je pas tenu compte de la “décote” qui retire 0,125% par trimestre manquant, lorsqu’on prend effectivement sa retraite à l’âge “légal” (60 ans)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s