l’incompétence qui nous gouverne…

 La gestion du patrimoine immobilier de l’Etat, évalué à 62,4 milliards  d’euros, a été souvent critiquée par la Cour des Comptes. Cette fois, c’est un député UMP qui vient de rendre un rapport sur la question. Entre autres exemples de mauvaise gestion, M. Deniaud a relevé le cas du tribunal de grande instance (TGI) de Rochefort (Charente-Maritime), tout juste rénové, et fermé pour cause de révision de la carte judiciaire par l’inénarrable Rachida DATI.. Même chose pour le Tribunal de Saint-Jean d’Angély. Les personnels devaient rejoindre le TGI de La Rochelle, à 25 km par l’autoroute. "Mais ce dernier étant un établissement classé en plein centre-ville (1), on ne peut y réaliser les travaux nécessaires, et un nouveau tribunal va être construit hors les murs pour 25 millions d’euros." C’est ce qui s’appelle faire des économies !

Ce n’est qu’anecdotique si l’on se réfère à l’incroyable affaire du centre de conférences du Quai d’Orsay, toujours en travaux. Il devrait théoriquement être installé dans l’ancien immeuble de l’imprimerie nationale, situé rue de la Convention à Paris, et vendu 85 millions d’euros en 2003  à une filiale de droit luxembourgeois du fonds d’investissement Carlyle(2). "Le montage a permis à cette société d’échapper à 40 millions d’imposition des plus-values puisque l’immeuble rénové a été revendu 375 millions d’euros au ministère des affaires étrangères(3)", rappelle M. Deniaud. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Le nouveau site ne présente pas de garanties suffisantes de sécurité, selon la préfecture de police, pour accueillir des réunions internationales. Et l’Etat, qui a vendu le centre de conférences internationales de l’avenue Kléber, près de l’Etoile, devra peut-être dans les prochaines années en créer un nouveau…

C’est sans importance : le contribuable paiera !

(1) le Tribunal a été construit au début du XVIIème siècle sur ordre d’Henri IV, puis rénové au XVIIIème, juste avant la révolution de 1789. Depuis, on n’y a pas touché, ou presque. Il sert d’ailleurs souvent à des expositions…

(2) Le fonds d’investissement du groupe Carlyle [Carlyle Capital Corporation (CCC)] a théoriquement fait faillite en 2008, à la suite de la crise dite des “subprimes”. Mais comme ses dirigeants, proches de la famille BUSH et de la Maison Blanche, avaient bien verrouillé le cloisonnement entre les différentes filiales, la maison Carlyle se porte toujours bien, merci pour elle, en partie grâce à la bévue du Gouvernement français.

(3) En fait, il a été racheté… par le vendeur en 2007, quatre ans après, à 376,5 millions d’euros, soit 4,5 fois le prix de départ après environ 120 millions d’euros de travaux. Excusez du peu !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s