l’art de mentir

“L’art de mentir a singulièrement grandi depuis quelques années. On n’exprime plus le mensonge en termes exprès comme du temps de nos pères; mais on le produit au moyen de formes de langage vagues et générales, qu’il serait difficile de reprocher au menteur et surtout de réfuter en peu de mots.” 1837 STENDHAL, préface à La Vie de Napoléon.

Ce texte est cité par Léon WERTH (1) le 3 janvier 1942 dans son Journal 1940-1944 . Il pense au gouvernement de Vichy, évidemment. Mais je me demande si aujourd’hui l’on n’a pas fait machine arrière, et si l’on n’est pas revenu au “temps de nos pères”, comme disait Stendhal.

(1) Léon WERTH, écrivain, ami de Saint-Exupéry qui lui a dédié "Le Petit Prince"

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s