NOM DE DIEU ®

Kuala Lumpur, en Malaisie, est une ville charmante où la jungle affleure aux abords de la capitale, et où le bordel apparaît parfois au beau milieu du gouvernement : ainsi l’ancien premier ministre Mahathir Mohamad, après avoir expulsé en 1998 quelques dizaines de milliers de travailleurs immigrés birmans ou indonésiens, et accessoirement tous les experts internationaux du F.M.I. qu’il rendait responsables de la crise économique, s’était débarrassé de son  rival, le vice-premier ministre Anwar Ibrahim, en le faisant arrêter et condamner pour corruption, et accessoirement pour “sodomie” (homosexualité). Bref, les méthodes politiques sont parfois expéditives dans ce prospère pays musulman où, à cause de la montée de l’islamisme radical, tous les coups sont permis…

  La semaine dernière, l’actuel gouvernement de Najib Razak a innové. Il a  suspendu une décision de la haute cour de justice. Celle-ci avait en effet autorisé un journal catholique, le Herald, à employer le mot “Allah” pour désigner “Dieu” en langue malaise (1). “Blasphème” insupportable ! C’est que les islamistes ne sont pas partageux : en quelques jours, une demi-douzaine d’églises ont été attaquées au cocktail Molotov. Vendredi, à la sortie de la mosquée, les fidèles ont manifesté aux cris de “Allah n’appartient qu’à nous !” Vous ignoriez peut-être qu’ “Allah” est une marque déposée, que les chrétiens font de la concurrence déloyale, qu’ils créent la confusion dans l’esprit de nos malheureux musulmans malais, et utilisent ces éditions pirates pour faire du prosélytisme ? Tenez-vous-le pour dit : il n’y a qu’un Dieu, nom de Dieu ! Vous n’allez pas leur faire prendre des vessies pour des lanternes, et des Bibles pour des Corans !

Vous n’allez pas le croire, mais la constitution malaise garantit la liberté de culte ! Voilà ce que vaut ce genre de principes dans un État qui ignore la laïcité. Mais pour moi qui suis libre-penseur, ça provoque un léger malaise.

(1) La Malaisie compte environ 2,5 millions de chrétiens sur 28 millions d’habitants, soit 9% de la population. Parmi eux, 800.000 sont catholiques. Il existe aussi beaucoup de bouddhistes et d’hindouistes d’origine chinoise et indienne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s