D.S.K. : R.I.P.

RIP-1311083248

DSK est mort. Politiquement du moins. Les dénégations et les commentaires embarrassés des hommes politiques ou fébriles des journalistes n’y changeront rien. Il n’existe en effet qu’une alternative : soit il s’agit d’une “machination” – la victime aurait été payée par je ne sais quelle officine barbouzarde pour jouer la comédie, ce qui, on en conviendra, est assez peu vraisemblable – ; soit les faits sont avérés, ce qui serait assez ahurissant, j’en conviens. De toute façon, l’affaire a occupé la une de la presse et de la télévision du monde entier depuis deux jours. Et après le show à l’américaine, avec accusé menotté dans le dos, personne ne pourrait s’en sortir sans dommage ! Donc la vie publique de DSK est terminée. Pas la peine même d’envisager l’hypothèse de sa culpabilité qui ferait de lui un salopard ordinaire. Le résultat politique est identique dans les deux cas de figure. Tout le reste n’est que littérature, depuis le puritanisme anglo-saxon qui fait la chasse à toute infidélité conjugale jusqu’à la tolérance traditionnelle en France pour tout ce qui concerne la “vie privée”.

Le seul aujourd’hui qui se mord les lèvres pour ne pas jubiler, c’est SARKOZY. L’affaire va peut-être lui permettre de remonter la pente, et traîner comme une casserole aux basques des socialistes pendant les douze mois qui nous séparent de l’élection présidentielle. On comprend que les responsables du PS soient tétanisés.

Il reste cependant une question qui m’avait déjà intrigué lorsque Pierre BEREGOVOY, sans doute abattu par des accusations de favoritisme, s’était suicidé : faut-il, paradoxalement, que des hommes politiques de cette envergure soient fragiles – c’est un euphémisme – pour se laisser coincer dans des situations aussi scabreuses !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s