Les profs au poteau !

images

Je comprends que les roquets de l’UMP aboient sans cesse aux mollets du malheureux HOLLANDE ! L’imprudent voudrait rétablir les soixante mille postes supprimés depuis 2007 ! Si vous étiez allés au Théâtre Bobino – non! pas Médrano, Bobino, vous confondez avec le cirque ! – mardi dernier, vous auriez pu découvrir l’école dont rêvent l’ancien employé de L’OREAL, CHATEL, l’énarque WAUQUIEZ, et toute la cour du petit Nicolas. Et ce n’est pas une cour de récréation !

Désormais (proposition n°10), ce sont les Chefs d’établissement et les Directeurs d’école qui recruteront leurs enseignants sur “profil”, selon le “projet d’établissement” choisi. Pas besoin d’exiger monts et merveilles si votre bahut est peuplé d’immigrés ou de prolétaires ! On pourra choisir à moindres frais des profs dans les files d’attente de Pôle Emploi : ce sera “bien bon pour les gens que c’est”…

Ensuite (proposition n°4), histoire de ne pas mélanger les torchons et les serviettes, les résultats obtenus par les élèves aux différentes évaluations seront rendus publics. On va enfin établir une saine concurrence entre tous ces fainéants d’enseignants ! Et comme la carte scolaire n’existe déjà plus, on pourra parquer les illettrés dans leur ghetto et éviter à nos chères petites têtes blondes la promiscuité de “l’école publique”.

Enfin, l’inénarrable MORANO, infatigable groupie de SARKOZY, a annoncéimages (2) clairement le programme. Elle va mettre au boulot tous ces branleurs de professeurs : “il faut augmenter la présence des enseignants dans les établissements”. Leur nouveau statut inclura “les cours, le tutorat, l’orientation ou la concertation”. Le “ou” n’est pas exclusif, ça va de soi.  Enfin COPE, qui se voit déjà en haut de l’affiche, a promis que tout ça se fera “sans drame et sans motif véritable de grève”. Vous êtes bien bon, not’maître. Vous avez pudiquement passé sous silence la réception des parents d’élèves, les corrections de copies, les préparations de cours, le travail de documentation, la formation permanente, les activités socio-éducatives, etc. Mes bien chers frères, il vous restera tout juste le temps d’aller à la messe le dimanche. Moi, je m’en tape, je suis un mécréant. Et en plus, je suis à la retraite. Et n’oubliez pas de voter à droite : battus, cocus, et contents ! Comme a conclu le ministre CHATEL : “Les Français attendent que le gouvernement trace la voie, que l’école redevienne le lieu de tous les possibles”. (“Le Monde, 10/11, page 15)

P.S. J’en passe et des meilleures : il y a 30 propositions du même tonneau, dont la suppression de 15 jours de vacances. Moi je m’en tape… Oui je sais, je l’ai déjà dit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s