Pourquoi je ne voterai pas Mélenchon

melenchon4Considérons froidement la situation :  Sarkozy et un gouvernement de droite pendant cinq ans de plus, ou bien n’importe quel socialiste et un gouvernement de gauche qui nous en débarrasse ?

A partir de là, inutile de finasser et d’avoir des états d’âme. L’élection présidentielle au suffrage universel est une caricature de démocratie où la “communication” l’emporte sur la politique. Je n’ai jamais eu d’illusions sur les socialistes quels qu’ils soient, mais ils sont seuls à pouvoir nettoyer les écuries d’Augias, le copinage installé à tous les échelons de la République, la mise en coupe réglée des budgets de la collectivité au bénéfice des plus riches, le mépris tout ensemble des classes populaires et des intellectuels, la dénonciation des étrangers, la généralisation du flicage… N’en jetez plus, 10 ans, ça suffit !

Depuis quelques semaines, il est pourtant de bon ton de soutenir Mélenchon. La “vraie gauche”, qu’ils disent. En particulier à gauche, et même à l’extrême gauche1. A droite aussi d’ailleurs, mais je ne vous ferai pas l’injure de croire que vous êtes dupes : “les ennemis de mes ennemis sont mes amis”, dit Sarkozy ! Si vous n’en êtes pas convaincus, lisez “le Figaro” et ses papiers élogieux sur le champion de la “vraie gauche”. C’est toujours instructif de lire le journal de M. DASSAULT…

imagesAutant le dire franchement, je ne voterai pas pour Mélenchon. Et nul besoin  d’invoquer  le “vote utile”. Mélenchon représente tout ce que je ne supporte pas à gauche, et en particulier au Parti Communiste qui se refait une virginité avec le “Front de Gauche”. Ainsi Mélenchon considère que le bilan de CUBA est globalement positif, pour reprendre la formule célèbre de Georges MARCHAIS, au prétexte que les USA exercent un blocus de l’île depuis 50 ans. On retrouve là le vieil argument de la “citadelle assiégée” qui a tant servi dans l’histoire du Communisme ! Cuba emprisonne tous les opposants politiques, persécute les homosexuels, fusille le général OCHOA, l’un des premiers compagnons de la Révolution, sous l’accusation de “trafic de drogue” après une parodie de procès, digne de l’époque stalinienne, devant un tribunal militaire…  J’en passe et des meilleures. Et je vous fais grâce de l’admiration béate de Mélenchon  pour Chavez, sous prétexte qu’il est anti-américain, et malgré son respect très relatif de la liberté d’expression au Venezuela.

Mélenchon n’a jamais mis les pieds au Tibet, mais réécrit l’histoire de l’occupation de 1959 selon la version officielle du PC, et sous prétexte de dénoncer le système théocratique du Dalaï Lama, fait l’éloge de la prétendue mission civilisatrice du régime communiste chinois. Pour moi qui ai vu de mes yeux le dégât provoqué par l’occupation des Hans au Tibet2, la destruction programmée de la culture tibétaine, c’est une aberration. Manifestement, Mélenchon n’a que faire du “droit des peuples à disposer d’eux-mêmes” ! Et il n’a manifestement jamais entendu parler de ce qu’est une COLONISATION !

Son jacobinisme pur et dur nous touche de plus près puisqu’il en veut aussi aux Bretons qu’il accuse d’avoir maintenu leur “pseudo-langue” avec l’appui des collabos et de la gestapo ! Voici ce qu’il a écrit naguère dans son blog :

J’écris “pseudo langue bretonne” car ce qui est nommé de cette façon n’est aucune des cinq langues parlées historiquement mais une « langue unifiée » dont le vocabulaire et la grammaire furent fixés à la demande de l’occupant nazi en 1941 par une plume ensuite condamné à mort par contumace pour sa collaboration avec les tortionnaires de la Gestapo. Je maintiens ma protestation absolue contre la manière honteuse qu’ont les éléments les plus sournois des identitaires ethnicistes de Bretagne d’inclure les bretons d’une manière générale dans leur idéologie et de faire comme s’ils les représentaient tous

On retrouve bien là toute la finesse d’analyse de cet ancien trotskyste lambertiste qui, après avoir fait de “l’entrisme” au PS et obtenu un siège de sénateur, sert désormais de paravent au vieux PCF, tout en continuant à vénérer… François Mitterrand !

Une autre fois, si besoin est, je vous parlerai de son programme : c’est pas triste non plus.

____________________________

1 Le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste), anciennement LCR (Ligue Communiste Révolutionnaire) vient de se couper en deux. Une moitié a rejoint d’anciens dissidents trotskystes au Front de Gauche. Ces jours-ci, ils s’engueulaient pour savoir qui allait récupérer le pognon du parti, et se menaçaient de procès réciproques devant… la “justice bourgeoise” !

2 On peut en dire autant à propos de bien des minorités, en particulier au Xinjiang, chez les Ouighours à qui le gouvernement reproche cette fois d’être des “terroristes islamistes”.

Publicités

Une réponse à “Pourquoi je ne voterai pas Mélenchon

  1. Ravi de lire cet article – bonne analyse sur Mélanchon que je partage totalement – A quand un sur Dupont Aignan ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s