Le Shin Beth israélien fait-il la loi en France ?

A0-577Quelque 1.200 militants européens avaient envisagé de se rendre en Cisjordanie à partir du dimanche 15 avril pour participer à la construction d’une école internationale à Bethléem. Ils souhaitaient pouvoir « de nouveau contester la politique israélienne d’isolement de la Cisjordanie ». Pour bloquer comme les années passées cette manifestation intitulée “Bienvenue en Palestine”, le gouvernement israélien a interdit l’accès de l’aéroport de TEL AVIV à tous ceux qui voulaient se rendre à Bethléem. Certains ont été arrêtés (une cinquantaine) et sont en voie d’expulsion. “Charbonnier est maître chez soi”, comme dit le proverbe. Rien à dire, même si on peut s’étonner de mesures policières indignes d’une démocratie. Il faut rappeler en effet qu’il n’y a pas d’aéroport en Cisjordanie, et que le projet d’en construire un près de Jéricho n’a pas reçu l’autorisation du gouvernement israélien; il est donc obligatoire de passer par TEL AVIV pour accéder en Cisjordanie.

Mais il y a beaucoup plus que ça. Beaucoup de passagers, qui  disposaient pourtant de passeports en règle et avaient payé leur billet à AIR FRANCE, ont été refusés à l’embarquement. Le personnel, très embarrassé, leur a avoué qu’ils figuraient sur une “liste noire” transmise par les services secrets israéliens (Shin Beth), liste confirmée par la police française ! La compagnie française était sous la menace d’une amende si elle débarquait à TEL AVIV ces passagers considérés comme “provocateurs” par le gouvernement israélien sous prétexte qu’ils défendent les droits des Palestiniens.

Et ce n’est pas fini : comme les services de police, qu’ils soient israéliens ou français, risquent de laisser passer quelques “indésirables”, les “Autorités Israéliennes” ont transmis à la compagnie AIR FRANCE un questionnaire obligatoire pour tous ses passagers à destination de TEL AVIV. Deux questions : “1. Avez-vous un passeport israélien ? 2. Êtes-vous de confession juive ?” La réponse NON aux deux questions entraîne automatiquement un refus d’embarquer sur les avions d’AIR FRANCE ! Ça promet si les hôtesses de l’air sont désormais habilitées en France – Etat laïque, faut-il le rappeler – à exiger de connaître votre religion !Clipboard0110

Le plus drôle – si j’ose dire – dans cette histoire est qu’un diplomate français, nommé au consulat français de Jérusalem à partir du mois de juillet, et qui voulait s’y rendre pour chercher un appartement avec son épouse, a été “interdit de vol” lui aussi, selon le quotidien israélien “Haaretz”. Pourtant il avait pris soin de passer par la compagnie LUFTHANSA. Mais il faut croire que le Ministère Français des Affaires Etrangères n’avait pas indiqué la bonne religion sur ses lettres de créance …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s