Bienheureux les simples d’esprit !

lepen jm&m2

 

 

 

 

 

 

 

Je doute que vous connaissiez l’origine du mot “crétin”, déformation populaire du mot “chrétien”, disciple de χριστός, le Christ, c’est à dire “l’oint”, le “consacré”. Curieusement, en Suisse romande, on appelait ainsi les malheureux qui, à force de mariages consanguins et de privation d’iode dans les montagnes (on y consommait du sel gemme), avaient fini par souffrir de problèmes endocriniens qui leur donnaient une mine chiffonnée et des capacités intellectuelles amoindries. C’est de là que nous vient la fameuse expression “crétin des Alpes”… Il ne fait pas de doute que c’est en raison des “béatitudes” qu’on a surnommé ainsi les “pauvres d’esprit” [Évangiles de Matthieu (5, 3-12) et de Luc (6, 20-23)] 1.

Beati pauperes spiritu quoniam ipsorum est regnum caelorum : bienheureux les pauvres en esprit car le royaume des cieux leur appartient

A ce point de mon discours, vous êtes en train de vous dire que j’ai pété les plombs, ou que j’ai carrément viré au mystique allumé. Pas si sûr ! Je suis en effet accablé par la progression du vote d’extrême-droite en France (6 millions et demi, ce n’est pas rien) et du crétinisme politique qui va avec. On a tort de perdre son temps à faire la morale aux gens qui votent pour un parti  que certains qualifient pudiquement de “populiste”, et que je considère personnellement comme un ramassis de quasi fascistes et de demeurés profonds.

Jugez-en vous-même ! Vouloir renvoyer chez eux les immigrés, c’est idiot : il y a 40% des Français qui ont au moins un grand-parent d’origine étrangère, il ne resterait plus personne ! Vouloir dénoncer systématiquement les musulmans, c’est stupide : à moins de s’aligner sur les positions des catholiques intégristes qui exigent qu’on leur réserve les “prières de rue” ou les processions ! Vouloir quitter l’Europe et revenir au Franc français, c’est aberrant : l’inflation galopante et l’incapacité de rembourser la dette de l’Etat mettraient la France en position de cessation de paiement en moins de six mois ! Vous voulez que je continue comme ça jusqu’à la fin du programme du Front National ?…

2785870

 

 

 

 

 

 

Hollande, qui n’est pas de la famille, prend des gants pour s’adresser à ces électeurs “qui ne savent plus vers qui se tourner”. Sarkozy, qui est quasiment consanguin, leur fait part de son “respect” pour mieux les draguer sans considération pour le caractère incestueux de la liaison. Moi qui ne suis candidat à aucune élection, j’affirme sans barguigner que ce sont des crétins, et qu’aucune “souffrance” ni aucune “révolte” n’autorise à se prévaloir de sa bêtise ! Ces gens-là rêvent en fait d’en finir avec la “gueuse”2, comme  disait Maurras, le maître à penser de l’idéologue Sarkozyen Patrick BUISSON ; et avec la démocratie, comme le poète Paul CLAUDEL, le bon catholique, qui écrivait le 6 juillet 1940 dans son “Journal”, à l’arrivée de Pétain au pouvoir :

La France est délivrée après soixante ans de joug du parti radical et anticatholique (professeurs, avocats, juifs, francs-maçons). (…). Espérance d’être délivré du suffrage universel et du parlementarisme; ainsi que de la domination méchante et imbécile des instituteurs qui lors de la dernière guerre se sont couverts de honte. Restauration de l’autorité”.

Parmi les fondateurs du Front National en 1972, figuraient en effet nombre de collabos et anciens miliciens, dont François BRIGNEAU qui vient de passer l’arme à gauche au début de ce mois. C’est lui qui avait écrit autrefois qu’Anne Sinclair était une « marchande de soutiens-gorge à TF1, juive mal assimilée de tendance socialiste ». Kolossale finesse, nicht wahr ? Un “détail”, comme aurait dit son ami LE PEN !

________________________________________________________________________________

1 Il est évident qu’il y a une confusion. Jésus n’a pas fait l’éloge des “crétins”, mais des “pauvres en esprit”, c’est à dire “dans leur cœur”. Cf. “Il est plus difficile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche de pénétrer dans le royaume des cieux (Evangile de Marc 10 / 17-30)

2 C’est ainsi que les royalistes de “l’Action Française” nommaient la République.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s