Les libres penseurs ont du souci à se faire

manif-anti-us

20111211_0259-ec438Le délire qui a accompagné la semaine passée les manifestations des soi-disant défenseurs du prophète Mahomet m’a laissé perplexe… Ainsi la parution d’une simple bande-annonce d’un film d’amateurs sur You Tube aurait déclenché des émeutes dans la plupart des pays musulmans ? Vous ne trouvez pas que ça ressemble à s’y méprendre à une manipulation politique ? Il semble probable aujourd’hui que le pseudo-film n’existe pas, puisque personne ne l’a JAMAIS vu, malgré ce qui a été prétendu, à part le petit quart-d’heure, diffusé sur Internet, digne d’un spectacle de patronage. Et pourtant tout le monde s’en mêle…

La mère LE PEN, en invoquant la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat de 1905 dont elle ignore manifestement le contenu, propose d’interdire  le “voile” et la “kippa” sur la voie publique. Ça ne peut pas nuire, le fond de commerce du racisme et de l’antisémitisme est toujours florissant. Mais dans les rangs des catholiques intégristes membres du FN, j’imagine que ça doit être la panique : va-t-il falloir interdire la présence des bonnes sœurs à cornettes et des curés en soutane, sans parler des processions avec ornements sacerdotaux, bannières et crucifix ? Mais où va-t-on ma bonne dame si on n’est même plus chez soi ?

Et c’est “Charlie-Hebdo” qui flaire le bon coup : si on refaisait une tournée de caricatures du prophète, les gars, histoire de bouffer du mahométan, à défaut de bouffer du curé ? Accessoirement, Charlie vend tout son tirage hebdomadaire en moins de 24 heures, c’est toujours ça de pris. Charb, le rédacteur en chef se fait photographier tout sourire avec la une du journal, le poing levé comme un combattant des brigades internationales en 1936. Gaminerie politique. C’est à pleurer !

Car devant les protestations et les menaces contre le journal – il a quand même été incendié déjà une fois – on entend des discours renversants (au sens propre) : FILLON, ex premier ministre de SARKOZY et futur président de l’UMP déclare sans rire : “ »Je défends Charlie Hebdo, je défends la liberté d’expression et je pense qu’on ne doit pas céder un pouce de terrain dans ce domaine-là ». A graver dans vos mémoires, mes chers concitoyens, si l’honorable parlementaire revient au pouvoir ! Quant à Dany Cohn-Bendit, il a trouvé comme souvent, le mot juste ; “ce sont des cons!” “”La provocation, c’est taper sur ceux qui ont le pouvoir”. Ce n’est heureusement pas encore le cas des abrutis qui braillent qu’il faut une loi pour punir le “blasphème” (1) – il n’y a d’ailleurs pas que les musulmans qui en rêvent, les cathos intégristes aussi -, ou qui attaquent à l’arme lourde l’ambassade des Etats-Unis en Libye et assassinent quatre diplomates dont l’ambassadeur lui-même.

Bref les caricaturistes de Charlie ont autant de sens politique que des piliers de bistrot après une douzaine de pastis. Il n’est pourtant pas difficile de se rendre compte que, planquée derrière la prétendue défense de la liberté, l’extrême-droite française (2) casse du musulman parce qu’elle ne peut décemment pas casser de l’arabe ! Ça ferait mauvais genre. Mais de là à les confondre avec des défenseurs de la laïcité, il y a une marge. Et c’est là qu’est le problème…

Auriez-vous oublié Salman Rushdie, romancier auteur des “Versets Sataniques” que personne n’avait lu, ni parmi les manifestants, ni parmi les mollahs iraniens(3) ? Depuis 1989, depuis 23 ans, cet écrivain se cache pour échapper aux tueurs, depuis que sa tête a été mise à prix par Khomeiny (le tarif vient juste d’être réévalué : 3 300 000$, excusez du peu…) Il vient de publier une autobiographie particulièrement amère (4) : il s’étonne que ce soit la victime (lui-même) qui ait à se justifier, et ne croit plus qu’une “société musulmane soit capable de créer une démocratie ouverte”. Ma seule divergence avec son point de vue, c’est qu’on peut en dire autant de n’importe quelle société, pour peu qu’elle reconnaisse une religion d’état, qu’elle soit chrétienne, juive, hindouiste, voire bouddhiste… même sous l’apparence bonhomme du Dalaï-Lama ! En dehors des libres penseurs, qui peut aujourd’hui défendre la laïcité sans arrière-pensée, et préserver la démocratie ?

clip_image002

Caricature de Dilem, parue dans le journal algérien “Liberté”.

___________________________

(1) L’OCI (Organisation de Coopération Islamique منظمة التعاون الإسلامي) qui regroupe une cinquantaine d’Etats, vient de demander l’adoption générale d’une telle loi ! L’un de ses buts est de “créer l’atmosphère propre à promouvoir la coopération et la compréhension entre les États membres et les autres pays”. Comprenne qui pourra !

(2) Peut-être devrait-on dire aussi la “droite”, si j’en juge par le Manifeste pour une droite décomplexée du secrétaire général de l’UMP, J.F. Copé qui reprend les thèmes et les termes de l’extrême-droite, en dénonçant le “racisme anti-blanc” des jeunes de banlieue. Merde, c’est vrai, un peu de respect, les métèques !

(3) On lira avec profit l’article de Tahar Benjelloun dans “Le Monde” du 20 septembre. “Salman Rushdie est musulman de naissance ; il est donc perçu comme un traître qu’il faut punir pour avoir « ouvert la voix au blasphème ».

(4) Salman RUSHDIE “Joseph Anton. Une autobiographie”, traduit de l’anglais par Gérard Meudal, PLON, 734 pages, 24€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s