Gay, Gay, marions-nous, la droite, on s’en fout !

“Gai, gai, marions nous” (Comptine de mariage.)

Et le désir s’accroît quand l’effet se recule”. (Corneille, Polyeucte)

Je ne sais si les socialistes vont finir par déposer, puis par voter le projet de loi qui autorise le mariage des couples homosexuels. Il faut croire que ça défrise encore un certain nombre de leurs électeurs, voire de leurs adhérents, si l’on en juge par leurs tergiversations.

DRÔLES DE CATHOS DE GAUCHE

poissonEn tout cas, c’est du courant “chrétien” du PS, les “poissons roses[1]” qu’est venue l’idée qui va permettre à la droite de mener la guerre contre ce projet de loi. Non contents de dénoncer toute forme “d’euthanasie” dans l’agonie des malades incurables, ils ont trouvé une hypocrisie digne de leurs maîtres, les Jésuites, pour refuser aux homosexuels les mêmes droits qu’aux autres citoyens : les enfants. La référence à la tribune libre de Paul THIBAUD, ancien directeur de la revue “ESPRIT”[2] est sans équivoque. Et pour ceux qui n’auraient pas compris, ils précisent : “il ne sert à rien de se presser sur les débats de société de type mariage gay ou euthanasie sous la pression de lobbies divers”

BIZARRE DEMOCRATIE CHRETIENNE

barbarinAprès le recul du gouvernement sur le droit de vote des étrangers, qui suppose une modification improbable de la constitution (majorité des 3/5 des députés et sénateurs), et prive la droite et l’extrême-droite de leur sujet de polémique préféré[3], on s’attendait à un déferlement de discours réactionnaires sur l’homosexualité. L’Eglise Catholique, par la voix du dénommé BARBARIN, cardinal et “primat des Gaules”, a ouvert la voie : “Après, ils vont vouloir faire des couples à trois ou à quatre. Après, un jour peut-être, l’interdiction de l’inceste tombera ». On ne s’étonnera guère de ce genre d’invectives dans le sermon d’un prélat qui ne connaît rien de mieux, en matière sexuelle, que “l’immaculée conception ! Mais il y a plus grave, puisqu’il ajoute : « Pour nous, la première page de la Bible (qui dit que le mariage unit un homme et une femme) a un peu plus de force et de vérité qui traversera les cultures et les siècles que les décisions circonstancielles ou passagères d’un Parlement ». Voilà, tout est dit. On croirait entendre un frère musulman, toutes proportions gardées. Eux disent : “le Coran est la solution”; lui prétend que c’est “la Bible”. La constitution républicaine, la laïcité, la démocratie, tout ça à la trappe ! Si “la Bible est la solution”, ça promet de bien belles croisades pour demain… On comprend mieux les délires de la très démocrate-chrétienne Mme BOUTIN, qui avait déjà brandi la Bible à l’assemblée nationale pour conjurer “le Malin” lors du débat sur le PACS en 1998 : “Il est vraisemblable que si on accepte le mariage homosexuel, on serait amenés dans les années à venir à accepter la polygamie en France», a-t-elle assuré. Ne parlons pas du maire UMP du VIIIème arrondissement de PARIS (Champs-Elysées), un dénommé LEBEL qui prend à témoins dans le journal municipal ses électeurs  : Si le tabou (de l’homosexualité) tombe ”comment s’opposer demain à la polygamie en France, principe qui n’est tabou que dans la civilisation occidentale ? Pourquoi l’âge légal des mariés serait-il maintenu ? Et pourquoi interdire plus avant les mariages consanguins, la pédophilie, l’inceste qui sont encore monnaie courante dans le monde ? » Tout ça sent bon l’ordre moral et la xénophobie. On s’étonne que ce maire des beaux quartiers ait oublié de mettre en garde contre la zoophilie, vu le nombre de caniches au mètre carré dans le quartier !

LA DROITE PAS SI BÊTE

Mais la droite française n’est pas toujours “la plus bête du monde”, comme le prétendait Guy Mollet autrefois. Quand elle est incapable de rassembler ses divers courants[4], elle n’a qu’un mot d’ordre : l’opportunisme. Le député de la Drôme, Hervé MARITON qui dirige la propagande “contre le mariage homosexuel”, a vendu la mèche  “Les gens se disent : autoriser le mariage aux homosexuels ne me retire rien. En revanche, quand on regarde les conséquences sur l’adoption, quand on dit que les mots père et mère vont être retirés du code civil, ça remue plus de monde” (“Le Monde”, 23/10/2012) Tiens, comme c’est curieux, exactement les mêmes appâts que pour la pêche aux “poissons roses”. Pour ne pas passer aux yeux de leurs concitoyens pour d’indécrottables réactionnaires homophobes, on ne dira pas de mal des homosexuels. Ça n’empêchera pas leurs électeurs d’en penser pis que pendre. Mais du moins, les apparences seront sauves ! C’est d’ailleurs sur ce mot d’ordre “protégeons les enfants” qu’ont eu lieu hier les manifestations organisées par les associations proches des catholiques intégristes pour dénoncer le projet de loi sur le mariage gay. Même hypocrisie que pour l’avortement, leur autre cheval de bataille. Il ne sont pas contre, ils sont “pour la vie”. Bravo les Jésuites !bandeau

Non, décidément, TOUS sosbb-120CES GENS SONT A VOMIR.  La question est pourtant simple : êtes-vous prêt à accorder les mêmes droits à tous les citoyens ? Ou non ? Est-ce que ça vous défrise que des homosexuels aient les mêmes droits que vous qui ne l’êtes pas ? Et ne venez pas me saouler avec l’éducation des enfants : j’ai eu, pendant ma vie professionnelle, à m’occuper de tant d’enfants battus, abusés, voire mal aimés parce qu’ils n’avaient pas été désirés, qu’on ne me fera jamais croire que le mariage traditionnel, bien souvent religieux, soit préférable à l’union libre ou au mariage entre deux personnes de même sexe. Vous l’avez compris, je ne suis pas un partisan inconditionnel des liens conjugaux, même si j’ai fini par y céder “après avoir longtemps vécu dans le péché”. Mais quand les pisse-vinaigres voudraient imposer leur morale, et refuser des droits élémentaires à certains de mes concitoyens, qu’ils soient mes amis ou non, je me dis qu’il y a des coups de pied au cul qui se perdent !

P.S.  MUSIQUE, MAESTRO !

 Tire la langue Pour faire bisquer l’UMP, les cathos de gauche et les calotins de droite, je vous ai ajouté la partition de la comptine “Gai, Gai, marions-nous”. En polyphonie, siouplaît !

 

Gai, gai, mari-ons nous
Mettons nous donc en ménage


Gai, gai, mari-ons nous
Mettons nous la corde au cou !

___________________________________________

[1] Je suppose que le nom – ridicule en Français – de ce courant est une allusion au mot grec ἰχθύς, signe de reconnaissance des premiers chrétiens. Outre divers symboles, le mot est un acronyme pour “Jésus Christ Fils de Dieu Sauveur”. Néanmoins, leur manifeste ne se réclame jamais ouvertement du christianisme, et prétend discuter avec tout le monde.

[2] la revue a été fondée dans les années 1932 par le philosophe Emmanuel MOUNIER, dont le “personnalisme” est une référence dans les courants catholiques progressistes. Paul THIBAUD a succédé à Jean-Marie DOMENACH entre 1977 et 1989 à la direction de cette revue, dont le rédacteur en chef est aujourd’hui Olivier MONGIN.

[3]  L’UMP a lancé mi-septembre une pétition contre le droit de vote des étrangers, qui totalise 186.778 signataires à ce jour. C’est, tout compte fait, assez peu…

[4] On sait que l’historien René REMOND distinguait  trois courants : “légitimiste, orléaniste et bonapartiste”. les dissensions actuelles à l’UMP donnent une nouvelle actualité à cette analyse (droite proche du FN avec Copé, droite libérale du nouveau parti centriste de Borloo, droite gaulliste – ou ce qu’il en reste – avec Fillon)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s