Le salopard et les charognards

Visuel_une_copa

 

 

 

 

 

 

Cahuzac est donc passé aux aveux. Après la grand-messe qu’il a servie pendant des mois, il a préféré passer à confesse. En général, les enfants de chœur font l’inverse : confiteor, corpus christi, ite missa est. Lui, il a commencé par dévaliser la sacristie, puis il est allé communier, et finalement il a été mis en pénitence. Et en pleine repentance, il a « demandé pardon » au président de la République, au Premier Ministre, à ses ex-collègues ministres, ses électeurs, les citoyennes et les citoyens français, AMEN !

Il y a plus extravagant que ce show à la mode de chez nous pour faire pleurer Margot dans les chaumières. On découvre aujourd’hui, dans un article du « Monde« , que l’ex-ministre avait ouvert ses comptes suisses à l’instigation de copains d’extrême-droite, membres de la famille de son ex-femme ! Vous suivez toujours ? Bref CAHUZAC est un mythomane comme on en a rarement rencontré : il n’est pas très difficile de se faire passer pour un « socialiste » quand on est opportuniste. Mais quand on grenouille avec les fachos du GUD1 , ça devient une performance étonnante que de passer inaperçu, quand bien même les socialos seraient un peu miros ! Surtout quand le premier type qui vous a ouvert la porte de l’Union des Banques Suisses est le dénommé Philippe Péninque, conseiller personnel de Marine LE PEN. C’est peut-être pour ça que le Front National est d’une modération inhabituelle dans ses attaques contre « la gauche ».

Pour le reste, c’est la comédie habituelle : la droite pavoise. Elle a enfin trouvé un soi-disant homme de gauche qui planquait son fric à l’étranger. Ça lui fait chaud au cœur de ne plus être seule à devoir cacher les « maladies honteuses » de ses élus ou de ses copains du patronat. En revanche, les militants de gauche ont la désagréable impression d’avoir été cocufiés : pendant qu’ils se battaient pour la justice sociale, un ministre du budget leur expliquait qu’il fallait « faire des sacrifices », mais se payait des parties de jambe en l’air avec le pognon qui leur était refusé.

Je ne retire pourtant rien de ce que j’ai écrit, même si Mediapart et PLENEL sont fêtés sur les plateaux de télévision par des confrères envieux, pour avoir « abattu un ministre ». Ce journalisme-là, qui repose sur la délation d’indics peu recommandables, n’est pas un modèle. J’ai été journaliste dans mes années de jeunesse : jamais je n’ai rien écrit dont je n’aie apporté la preuve. Il n’y a aucune gloire à tirer des confidences ou de la dénonciation d’un adversaire politique battu ou d’une épouse délaissée. Quand j’étais gosse, mes instituteurs m’ont appris qu’il était méprisable de cafter. Arrivé à l’âge canonique, je n’ai pas retourné ma veste. La seule victoire de la démocratie aujourd’hui, ce n’est pas que la presse ait obtenu la tête d’un tricheur, doublé d’un menteur, et réclame désormais celle de son ministre de tutelle, voire celle du président Rantanplan ; c’est que cette « affaire » a démontré que la séparation des pouvoirs n’est pas un vain mot : l’exécutif n’a plus la haute main sur le judiciaire comme avant 2.

___________________________________________________

[1] Groupe Union-Défense : c’est la milice de l’extrême-droite, toutes tendances confondues, à la Fac de Droit de la rue d’Assas à PARIS. Leur principale occupation est de casser la gueule de tout étudiant qui penche un tant soit peu à gauche. De vrais philanthropes !

[2] La droite qui braille haut et fort aujourd’hui devrait, avec un peu de pudeur, se rappeler la belle époque où elle était au pouvoir. L’épisode le plus cocasse a été sans conteste l’histoire de Jacques TOUBON, ancien ministre de la Justice du gouvernement Juppé en 1996. Il avait affrété… un hélicoptère dans l’Himalaya pour rapatrier d’urgence le procureur Laurent DAVENAS qui y faisait du trekking, afin d’annuler la mise en examen de Xavière TIBERI, pour un rapport bidon sur la francophonie payé rubis sur l’ongle 268 954 francs par son copain DUGOIN !

Publicités

4 réponses à “Le salopard et les charognards

  1. C’est très grave qu’un Ministre du Budget socialiste, dans une République qui se veut exemplaire, trône sur des estrades où il est inscrit « lutte contre la fraude fiscale », alors qu’il la pratique lui-même. Donc quelles que soient les sources, j’estime que c’est tout à fait nécessaire de mettre à jour cette supercherie et cette perversion. Et d’ailleurs les sources, qui sont protégées, ne sont peut-être pas celles que tu imagines. Quant aux « preuves » demandées, Médiapart avait donné les deux banques, UBS et la banque Reyl, et une filiale d’UBS à Singapour. Exact. Seule la justice pouvait le vérifier. Et j’en viens à penser que c’est peut-être François Hollande qui aurait pu demander à Plenel d’en référer à la justice. Les deux hommes sont liés depuis 30 ans, Hollande était la source dans l’affaire des Irlandais de Vincennes et ils ont co-signé un livre.

  2. Quand Cahuzac a parlé à l’Assemblée, je l’ai observé et j’ai senti qu’il mentait, je ne saurais pas expliquer pourquoi, et même l’idée de quelque chose de plus sournois m’a effleurée, l’idée qu’il pourrait y avoir l’extrême-droite derrière, c’est quelque chose que je sens toujours.
    Quant aux socialistes, je sais par expérience (malheureuse) que certains groupes fonctionnent comme une secte et qu’ils ont une éthique démocratique et un sens politique affaiblis, obscurcis par les ambitions, des plus petites aux plus grandes, Cahuzac en est un exemple. Je ne dis pas qu’ils flirtent avec l’extrême-droite, mais qu’ils soient miros, cela ne m’étonne pas du tout. De plus, un chirurgien brillant, combattif, arrogant, voire violent, plébiscité à droite et à gauche pour sa compétence, ça en impose et il a joué là-dessus. Mythomane n’est pas le mot, c’est un narcissique avec des ambitions grandioses, il visait Matignon, et maintenant il inonde ses pairs de SMS implorant le pardon ! Le risque suicidaire n’est pas exclu, il est maintenant dans une démarche de survie, c’est positif qu’il ait trouvé la ressource de sortir de la dénégation, il était acculé aux aveux car il connaissait les résultats de l’enquête judiciaire. Il y a de l’immaturité, comme d’avoir mis une affiche de Picsou dans son bureau, ce n’est pas très digne, et autour de lui, une naïveté des bons sentiments qui pose question pour des politiques qui devraient être aguerris.

  3. Il est possible que Cahuzac ait été instrumentalisé par l’extrême-droite, quand on fréquente ces milieux, il y a des risques, et il faut remarquer que la Droite tape plus sur Hollande et le gouvernement que sur lui, l’occasion est trop belle.

  4. Les mensonges de l’individu ne m’intéressent que par leur aspect anecdotique : c’est secondaire par rapport à l’essentiel, la fraude fiscale, c’est-à-dire le vol de la collectivité. Pour le reste, je ne connais pas le PS de l’intérieur même si certains adhérents m’en ont causé, ni les rapports de Plenel avec Hollande, ni même les secrets de famille qui expliquent qu’un cadre du PS puisse avoir des copains fascistes maniant la barre de fer plutôt que l’argumentation rationnelle. Ce que je sais en revanche, c’est que l’analyse politique, pour un démocrate, suppose une rigueur qui ne peut se satisfaire de rumeurs rapportées parfois par des mouchards ou des manipulateurs. Voici ce qu’a écrit le « Canard Enchaîné » hier : « Après avoir menti effrontément, en affirmant tout ignorer de cette histoire, un éternel rival politique de Cahuzac a avoué être l’auteur de l’enregistrement, conservé dix ans à la chaleur d’une vieille haine recuite. A ce tableau engageant il faut ajouter le fond de sauce d’un divorce façon guerre de Syrie avec une épouse bafouée en pleine négociation financière. Qui peut se sortir d’un pareil bourbier?
    Rien d’étonnant à ce que la grande majorité des médias, «Le Canard» compris, ait regardé le début de la pièce avec prudence et circonspection. »
    Je n’avais pas écrit autre chose les jours précédents. Je ne suis pas en si mauvaise compagnie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s