Archives de Tag: Trotskystes

Mélenchon abuse du gros rouge

03C003C003947564-photo-credits-abaca

Ce n’était peut-être pas une bonne idée pour le « Parti de Gauche » de tenir son congrès à BORDEAUX. Manifestement, d’aucuns, partis de gauche, se sont retrouvés à l’extrême-droite, après avoir pris un coup dans le nez : le risque quand on fréquente les « châteaux » de notre belle région, c’est de finir à quatre pattes à la cave ! En tout cas, le secrétaire national du parti mélenchonnien, un certain Delapierre, avait dû lever le coude plus que de raison, en apostrophant les ministres des finances de l’Eurogroupe : « 17 salopards » ! Et il a ajouté, en levant son verre à la santé de l’un d’entre eux, vivement applaudi par les 800 délégués. » :  « Dans ces 17 salopards, il y a un Français, il a un nom, il a une adresse 1, il s’appelle Pierre Moscovici et il est membre du Parti socialiste »!  Mélenchon a ajouté aux amabilités de son compère que le « salopard » Moscovici, « petit intelligent qui a fait l’ENA », « ne pense pas français, [il] pense finance internationale ».

On sent tout de suite qu’entre ces deux anciens trotskystes il y a quelques vieux comptes à régler. Est-ce parce que Méluche était lambertiste quand Mosco était pabliste ? Est-ce parce que le premier, qui n’a jamais dû sa place qu’à un concours de circonstances, jalouse secrètement le second reçu au concours de l’ENA ?

En tout cas, je m’en voudrais de ne pas les aider à vider leur querelle sémantique avec quelques morceaux choisis qui pourraient aider les « camarades du Front de Gauche » si, prochainement, dans leur  » course de vitesse avec le FN » 2 pour casser du socialo, ils manquaient de munitions. Voici ARAGON, éminent patriote communiste :  » [ils] tomberont aux mains des émeutiers qui les colleront au mur / Feu sur Léon Blum (…)/ Feu sur les ours savants de la social-démocratie ! »  (« Le Front Rouge »,3 novembre 1931, édition française de la revue « Littérature de la Révolution mondiale », publiée à Moscou). Voici MAURRAS, illustre patriote de « l’Action Française », celui qui qualifiait de « divine surprise » l’arrivée au pouvoir de Pétain après l’invasion nazie, et avait dit de Léon Blum : « Voilà un homme à fusiller, mais dans le dos ! »  Quant à « Je suis partout » (1932), torchon antisémite qui s’illustra ensuite dans la collaboration, il écrivait à propos du même BLUM : « Il est par nature aussi indifférent aux intérêts de la France qu’un Japonais peut l’être aux intérêts du Chili « . Pourquoi rappeler les attaques des staliniens et des fascistes contre Léon BLUM ? Parce qu’on y trouvait les mêmes insinuations sordides : Blum était un traître. Pour l’extrême-droite, c’était parce qu’il était juif et qu’il mangeait dans « de la vaisselle d’or ». Pour les communistes, c’était parce qu’il était socialiste, c’est-à-dire « social-traître », « social-flic », etc..

Moscovici est né en France, d’un père roumain et juif. Ça tombe pile pour faire « la course » avec le Front National ! A la bonne vôtre, camarades4 !  ______________________________________________________________

[1] Il n’a même pas donné l’adresse ? Dégonflé !… Comment les bons Français vont faire pour aller lui casser la gueule, au salopard ?

[2] le mot est de Martine BILLARD, co-présidente du Parti de Gauche.

[3] Ce n’est pas le Front de Gauche, mais avouez que ce n’est pas tombé loin…

[4] Je n’ai jamais envisagé de rejoindre un tel parti politique. Mais soit dit en passant aux copains qui le soutiennent encore, de tels propos suffiraient à donner sa démission séance tenante. Quant à l’affaire de Chypre, je renvoie à ce que j’ai déjà écrit sur le sujet… et je note qu’à aucun moment, Mélenchon n’a expliqué ce qu’il fallait faire avant de déclarer le pays en faillite ! Pour faire la révolution, d’ici demain, ça va être un peu court pour un ci-devant paradis fiscal…

Publicités

les trotskystes font même de l’entrisme au FN !

ENGELMANNVoici une histoire qui m’a bien fait rigoler…

Un brave garçon d’une trentaine d’années, Fabien ENGELMANN, au nom prédestiné, est employé des espaces verts à la Mairie de NILVANGE en Moselle. Il a le cœur sensible, milite à la Fondation de Brigitte BARDOT pour sauver les bébés phoques, et s’occupe de la limitation des naissances… des pigeons dans sa commune (voir la photo ci-contre).

Et puis, un jour, comme il “appréciait Arlette Laguiller pour son franc-parler et sa sincérité”, il a milité à LUTTE OUVRIERE pendant 7 ans et a été candidat trotskyste aux élections législatives de 2007.

En 2009, il change de crèmerie et passe chez les cousins du NPA qui lui paraissent moins sectaires. Il est candidat aux élections régionales en seconde position de la liste du parti de BESANCENOT. Et là, paf ! il a une déception amoureuse ! Dans le Vaucluse, ses nouveaux camarades ont présenté une candidate “voilée”. Trahison ! Il déchire sa carte, et adhère directement au Front National dont il sera le candidat aux élections cantonales en mars. Marine LE PEN, sa nouvelle passion, après Brigitte et Arlette, “a raison de défendre la préférence nationale et de rappeler que nous ne devons avoir honte ni de notre culture, ni de nos couleurs”. C’est bien vrai, ça, aurait dit la Mère Denis. Remarquable souplesse idéologique, doublée d’une sévère myopie politique, toutes qualités qui tiennent du caméléon, ce qui n’a rien d’exceptionnel pour cet ami des bêtes…

Mais il ne s’arrête pas en si bon chemin. Secrétaire de la section CGT des employés municipaux, il ne voit pas de contradiction entre sa responsabilité de militant syndical et le discours xénophobe de son nouveau parti. L’Union départementale de la CGT, si. Et celle-ci, suivant les bonnes vieilles méthodes d’autrefois, convoque une assemblée générale pour virer notre contorsionniste. En vain. Les syndiqués ne voient pas malice à cette manie de leur délégué de se présenter à toutes les élections sous des étiquettes diverses et variées. Il faut donc “suspendre à titre conservatoire” – on connaît la musique – toute la section syndicale d’autorité.

Le FN en avait rêvé, Me COLLARD va le faire ! L’inévitable avocat des causes tordues, la vedette des “Guignols”, rapplique dare-dare : il faut porter plainte pour “discrimination politique”! Et le cher Maître d’organiser derechef une conférence de presse conjointe avec le FN. On en est là.

Sondage express :

  • Les bureaucrates de la CGT auraient-ils dû conseiller à Fabien de prendre sa carte à l’UMP plutôt qu’au FN ?
  • Me COLLARD va-t-il plaider gratuitement ou ses frais seront-ils imputés sur les comptes de campagne du FN ?
  • Notre ami Fabien va-t-il chercher une nouvelle étiquette pour les élections de 2012, ou rejoindra-t-il le parti des pêcheurs à la ligne qu’il n’aurait jamais dû quitter ?