La monarchie héréditaire, quel rêve !

CC0751D6EE12A301F124439C4941

Il y a un point commun à toutes les dictatures du Moyen-Orient et du Maghreb, qui sont en train de tomber les unes après les autres, c’est le népotisme au sens premier du mot. Tous ces vieux tyrans, rêvant d’une monarchie héréditaire, ont tenté d’installer leur fils au pouvoir. Le dernier sketch de cette tragi-comédie – on annonce des centaines de morts en LYBIE – est l’intervention à la télévision de Seif Al Islam, fils de KHADAFI, “guide suprême” de la “Grande Jamahirya arabe et socialiste”et étrangement silencieux. Les rumeurs les plus folles circulaient dans le pays : démissions de divers diplomates et du Ministre de la Justice, fuite de la police devant les manifestants, évasion des prisonniers de droit commun, exode précipité des Européens expatriés, mitraillage de la foule par des mercenaires, défection de chasseurs Mirage et d’hélicoptères à MALTE, incendies de la radio et de la télévision… En pleine nuit, le fiston se pavanait en complet veston à la télévision, et promettait “un bain de sang” aux Libyens avec l’épouvantail islamiste en sus. « La Libye tombera dans une guerre civile (…), nous nous entretuerons dans les rues ! » Tout un programme ! Et à l’heure où j’écris, il n’est pas certain que ce ne soit qu’une rodomontade.

Les monarchies historiques sont plus habiles. Ainsi au MAROC, Mohamed VI a réussi à convaincre tous les contestataires qui ont défilé par milliers à RABAT, CASABLANCA, MARRAKECH, etc. qu’il était irremplaçable. Il a eu la sagesse, malgré quelques tentatives sur Facebook pour contrer la “manifestation du 20 février”, de ne pas interdire les rassemblements et d’éviter les affrontements avec la police. Quand on se souvient du règne de son père Hassan II, et de l’armée qu’il faisait tirer sur la foule, il y a du changement ! Du coup, dimanche soir, tous les jeunes descendus dans la rue par milliers, sont sagement rentrés chez eux, après avoir vilipendé la corruption et réclamé une véritable monarchie constitutionnelle. Et vous pouvez lire en première page d’un influent magazine d’opposition, “Tel Quel”, ce titre paradoxal. Bien joué !2101-TelQuel-N

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s